Interview de Beatriz Morales, allergique aux protéines de lait de vache 

Interview de Beatriz Morales, allergique aux protéines de lait de vache 

Chez Smartfooding, nous sommes très conscients des allergies alimentaires et des intolérances, non seulement parce que Romain, le fondateur de Smartfooding, a quatre enfants souffrant d’intolérances ou d’allergies, mais aussi car au sein même de notre équipe, nous avons des personnes allergiques.

Beatriz Morales, en charge des réseaux sociaux dans l'équipe, a été diagnostiquée il y a un an et demi d'une allergie à la protéine de lait de vache. Elle nous raconte son histoire.

 

Détecter une allergie alimentaire est toujours un peu difficile si les symptômes sont principalement digestifs. Comment as-tu soupçonné que quelque chose n’allait pas ?

J’ai toujours eu beaucoup de douleurs au ventre et celui-ci était toujours gonflé après avoir mangé, mais pour moi c'était normal. Un jour, j’ai mangé quelque chose m’a causé des douleurs pendant 10 jours ! Au départ je pensais avoir mangé quelque chose de périmé mais petit à petit j'ai compris que quelque chose clochait. J’ai donc décidé d’aller consulter un médecin.

 

Comment s’est déroulé ton diagnostic ?

Le diagnostic a été très long, il a duré des mois ! Lors de ma première consultation, on m'a dit que mes douleurs pouvaient provenir du stress, car je n’avais que des symptômes digestifs. Mais un jour, j’ai eu une éruption cutanée sur tout le corps, le docteur a alors pensé à une intoxication alimentaire.

C'est seulement lors d’un examen de routine que l'on m'a détecté une allergie à la protéine de lait de vache !

 

Le seul traitement est d’éliminer tous les produits contenant du lait de vache de son alimentation. Comment as-tu pris cette nouvelle ?

La première chose à laquelle tu penses lorsque l’on te dit que tu ne peux plus manger tous les aliments contenant du lait, c’est à ton verre de lait le matin, ou le lait que tu demandes au serveur pour accompagner ton café. Puis tu réalises ensuite que le fromage contient du lait, et qu’énormément d’aliments et de plats contiennent du fromage. La crème ne pose pas de problèmes car on peut facilement la repérer, mais le beurre, c'est plus compliqué : on le retrouve dans de nombreux plats tels que les biscuits, les sandwichs, les gâteaux, etc.

Chaque fois que la douleur apparaît, je dois mentalement examiner tout ce que j’ai mangé au cours des dernières 24 heures. C'est ainsi que j’ai réalisé que je ne pouvais plus manger de saucisses. Je savais que le jambon et le bacon contenaient du lait, mais les saucisses, je ne m’y attendais pas !

 

Lorsqu’une personne est diagnostiquée APLV, la famille doit généralement changer certaines choses à la maison, comment ça s'est passé chez toi ?

Un jour, ma mère a préparé des lasagnes et elle m’a dit :"essaye d’en manger un peu et on verra bien ce qui se passe". Je savais évidemment que je ne pouvais pas manger ce plat, mais ma mère était toute fière de ses lasagnes, alors j'en ai mangé. J’en ai tellement souffert ce jour-là que je me suis promis de ne plus jamais manger quelque chose simplement pour faire plaisir à ma famille ou pour avoir l’air "normale".

Depuis, à la maison, tous les aliments sont étiquetés pour différencier ceux que je peux manger de ceux que je ne peux pas.

 

Comment se passe ta vie au quotidien ?

Socialement, c’est très difficile. Par exemple, lors d’une simple soirée ciné entre amis, nous avons tous l’idée de commander des pizzas. Autre exemple : dans un restaurant, il me faut 20 minutes pour lire la carte afin de trouver d’éventuels plats qui ne contiennent pas de lait, bien choisir et le confirmer au serveur. Je ne demande jamais de desserts, car même les fruits sont parfois accompagnés de crème.

Donc quand je sors avec des amis, je finis toujours par choisir les restaurants moi-même. J’ai l’habitude de choisir un restaurant végane ou oriental pour être tranquille. Bien que je consomme des aliments végétaliens, je ne suis pas 100% végane donc c’est très difficile.

Il y a parfois un grand manque de compréhension : certaines personnes peuvent me proposer de manger des produits contenant du lait "pour voir ce qu’il se passe", ou te disent "il ne se passe rien, tu exagères !" ou bien me demandent pourquoi je "n’aime pas ce plat". Parfois je dois demander au serveur de mettre de côté le fromage, car je ne peux pas en manger et on me répond "pourquoi ?" Dans ces cas là j’ai envie de dire "Mettez de l’eau javel dans votre bouche et avalez-la pour voir ce qu’il se passe. Eh bien, c’est la même chose pour moi avec le lait, c’est toxique pour moi !"

Je n’aime pas être le centre d'attention et devoir justifier mes choix alimentaires, mais lorsque je dis que je ne peux pas boire de lait, les gens associent mon allergie à l’intolérance au lactose.

Je dois alors expliquer que je ne suis pas intolérante au lactose mais bien allergique à la protéine.

 

Depuis que tu as éliminé le lait de ton alimentation, quel aliment te manque le plus ?

Le fromage ! Ensuite, les lasagnes, la béchamel, le cheesecake… J'adorais ce gâteau ! Les biscuits avec du beurre, le risotto, etc. Je m’étais spécialisée dans la préparation des plats avec du fromage, mais c'est aujourd'hui terminé.

J'ai été par contre agréablement surprise par une crème que nous avons chez Smartfooding, sans lait. Elle a un vrai goût de crème, c’est génial !

En revanche, ce qui ne me manque vraiment pas, c’est la douleur et les gonflements que j’avais au quotidien. J’avais appris à vivre avec et c'était normal pour moi. Maintenant je me sens tellement bien. J’ai appris qu’il y avait une vie sans douleur et c’est formidable !

 

 

Mireia Bosch Pujadas - Dietista-Nutricionista en Smartfooding

 

 Interview réalisée par Mireia Bosch

 Mireia est une diététiste-nutritionniste de l’Université de Ramon Llull. Elle a réalisé une formation scientifique en biotechnologie. Elle est également passionnée par l’écosystème innovant et entrepreneurial de Barcelone.

Ces hobbies sont cuisinés des recettes saines, jouer au piano, et faire de longues promenades en bonne compagnie.

Publié le 18/07/2018 pour Mireia Bosh Reportages Conseils... 0 406

Laisser un commentaireRépondre

Rechercher

Catégories du blog

Derniers Commentaires

Related articles

Club Smartfooding 30 jours gratuits 1xClub Smartfooding 30... 0,00 €

No products

À définir Transport
0,00 € Montant total
vous économisez 0,00 €

Je termine ma commande