Allergie aux protéines de lait de vache et intolérance au lactose, savez-vous les différencier ?

Allergie aux protéines de lait de vache et intolérance au lactose, savez-vous les différencier ?

Si vous êtes allergique au lait de vache (APLV), vous dînez tranquillement et vous posez des questions sur les plats contenant du lait sur la carte, puis ils vous répondent calmement qu'ils sont cuisinés avec des produits sans lactose. En réalité, il s'agit de deux choses bien distinctes.

Donc, si l'allergie aux protéines de lait de vache et l'intolérance au lactose sont si différentes, pourquoi y a-t-il autant de  confusions ? Parce que les deux rendent à l'évidence un problème au sujet du lait. Cependant, être intolérant au lactose ne signifie pas avoir à retirer des produits laitiers en tant que tel, bien que si vous souffrez d'une allergie aux protéines de lait de vache, le simple fait d'utiliser un dérivé du lait ou du lait en tant qu'ingrédient dans un produit insoupçonné peut causer des problèmes, même si il y est écrit "sans lactose".

     

Allergie aux protéines de lait de vache (APLV)

L'allergie aux protéines de lait de vache ou APLV est une réaction du système immunitaire contre une substance identifiée comme étant dangereuse pour notre corps, provoquant une réaction en cascade contre les protéines de lait, que l'on trouve dans les produits laitiers (fromages, crèmes de cuisson, pâtisseries, etc.). Ce type d'allergie alimentaire survient principalement chez les enfants et les bébés allaités, touchant 2,5% de la population infantile. L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) peut également commencer à l'âge adulte.

    

Symptômes APLV 

- Urticaire

- angio-oedème

- anaphylaxie 

- Reactions mixtes comme : dermatite atopique ou œsophagite à éosinophile

- Autres reactions : proctocolite et entérocolite

   

Diagnostic APLV

Le diagnostic est compliqué par la confusion des symptômes avec d'autres maladies digestives, des allergies ou des intolérances alimentaires (en particulier chez l'adulte).

Premièrement, des antécédents médicaux minutieux et des tests tels que le prick-test doivent être effectués. La molécule du système immunitaire impliquée dans ce type de réactions allergiques est recherchée dans le sang. 

Si ce type d'allergie alimentaire est suspecté mais que rien n'est pour l'instant clair, sûrement, dans un environnement contrôlé et avec du personnel médical à proximité, l'allergie aux protéines de lait de vache est provoquée par l'ingestion d'une petite quantité de produits laitiers ou de dérivés pour observer la réaction qui suit. 

Parfois, si cela n'est pas évident, en particulier dans les cas où il n'y a pas les symptômes d'une allergie alimentaire typique, comme une mauvaise digestion, des examens de l'intestin seront effectués. 

Dans tous les cas, aucun aliment ne peut être éliminé du régime sans preuve concluante que cet aliment cause une gêne ou une altération étrange au sein du corps après ingestion. L'élimination précoce des aliments sans diagnostic pourrait engendrer un risque de carence nutritionnelle. 

   

Traitement APLV 

Le traitement de base lorsqu'une allergie aux protéines de lait de vache est diagnostiquée est simple et consiste essentiellement à éviter les protéines de lait de vache

Si vous êtes allergique aux protéines de lait de vache et que vous souhaitez une alimentation plus facile, plus confortable et plus sûre, entrez ici pour découvrir notre gamme complète de produits sans protéines de lait de vache. 

   

Mais attention Smartfoodie !

Parfois, les protéines de lait de vache ne sont pas très bien spécifiées sur le étiquettes des aliments fabriqués. Vous devez donc les lire attentivement. Ces ingrédients étant ceux à éviter en dehors de tout mot contenant lait ou laiterie

  • Caséinate de sodium.
  • Caséinate de calcium.
  • Caséinate de potassium.
  • Caséinate de magnésium.
  • Hydrolysat protéine.
  • Caséine
  • Sérum lactique
  • Lactabulmine
  • Lactoglobuline
  • Les additifs suivants :
    • Colorant E101 – Rivoflavine ou lactoflavine
    • Conservateur E270 – Acide lactique
    • Acidulants :
      • E325 – Lactate de sodium
      • E326 – Lactate de potassium
      • E327 – Lactate de calcium
    • E478 – mixtes d'acide lactique et d'acide gras diététique avec du glycérol propylène glycol.
    • Émulsifiants :
      • E480 – Acide stéaroyl-2-lactylique
      • E481 – Acide stéaroyl -2-lactylate de sodium
      • E482 – Acide stéaroyl-2-lactylate de calcium
    • Épaississants :
      • H4511 – Caséinate de calcium
      • H4512 – Caséinate de sodium

    

Intolérance au lactosa 

L'intolérance au lactose, contrairement à l'allergie aux protéines de lait de vache, est qu'au lieu d'une protéine du lait, notre ennemi est le sucre du lait, le lactose

Comme le sucre est en cause, notre système immunitaire ne nous empêche pas, car il ne cherche qu'à attaquer les allergènes, qui sont des protéines. Et alors, pourquoi avons-nous du mal à le digérer ?

Fondamentalement, parce que lorsque nous buvons du lait contenant du lactose ou tout produit en contenant, notre système digestif est incapable de le digérer. Cela s'explique par le fait que, lorsque nous vieillissons, nous perdons la capacité à digérer le lait, car la molécule de notre système digestif responsable de sa digestion, une enzyme appelée lactase, diminue son nombre dans notre corps.

C'est pourquoi elle est si différente de l'allergie aux protéines de lait de vache, car on détecte la protéine de lait comme un ennemi en raison d'une "défaillance de configuration" de notre système immunitaire provoquant une réaction allergique dans le corps; et à la place de l'intolérance au lactose, nous ne perdons que la capacité à digérer le lactose, mais pas le lait en général. 

  

Symptômes de l'intolérance au lactose

Les symptômes qui se produisent quand le lactose ne se digère pas sont: 

- Flatulence 

- Gonflement

- Colique

- Diarrhée 

Ce sont les symptômes typiques d'une personne qui ne sait pas bien digérer un aliment et ce qui se passe avec l'intolérance au lactose est très similaire : le lactose-sucre n'est pas digéré par l'enzyme lactase car il n'y en a pas assez dans l'organisme, et alors il ne peut pas être absorbé dans l'intestin grêle comme la normale. Le lactose, non digéré, va directement au côlon et constitue un aliment pour nos bactéries intestinales. Fruit de cette fête au cours de laquelle le lactose fermente, les bactéries génèrent des gaz qui sont les principaux symptômes de l'intolérance au lactose.

   

Diagnostic de l'intolérance au lactose

Comme pour le diagnostic de l'APLV, le personnel de santé doit le faire avec rigueur avant d'éliminer le lactose. Les symptômes de cette intolérance, en plus d'être confondus avec d'autres intolérances, peuvent également être confondus avec des maladies de l'intestin telles que le syndrome de l'intestin irritable.

Les examens médicaux qui diagnostiquent l'intolérance sont : 

- Test respiratoire au lactose-hydrogène

- Test de tolérance au lactose

- PH des selles

    

Traitement contre l'intolérance au lactose 

Le traitement principal consiste à éliminer le lactose de l'alimentation ou à le réduire, car contrairement à l'allergie au APLV, il n'est pas nécessaire d'éliminer complètement les produits laitiers de l'alimentation si vous souffrez d'intolérance, toujours en fonction de la sensibilité au lactose de chacun.

Les produits laitiers les plus faciles à digérer en raison de leur faible teneur en lactose sont : 

- Beurre et fromages

- Laiteries fermentées

- Lait de chèvre

- Lait sans lactose

- Glaces et fromages fondus

Bebidas vegetales ou desserts comne substituts au lait

Si vous avez une intolérance au lactose et que vous souhaitez adopter un régime plus facile, plus confortable et plus sûr, entrez ici et découvrez notre gamme complète de produits sans lactose.

  

Composition nutritionnelle du lait

Alors Smartfoodie, si vous êtes arrivé jusqu'ici, je vous félicite d'avoir lu un article aussi long et j'espère que nous vous avons éclairé concernant vos doutes et interrogations sur la question sur la différence entre une allergie à l'APLV et une intolérance au lactose.

    

Conseil Smartfooding 

Rendez vous toujours chez un professionnel qualifié ou sur un site de confiance pour faire tester vos allergies et intolérances. Certains tests permettant de détecter les intolérances ne sont pas fiables et peuvent donc poser un faux diagnostic. Et profitez-en pour demander des conseils nutritionnels et médicaux.

       

    

 

  

Vous êtes intolérants au lactose ou aux protéines de lait de vache ? Découvrez la grande variété de boissons végétales que nous vous proposons.

      

POUR UN ÉTÉ SMART !

  

                                     

      

    

   

    

    

       

    

Mireia Bosch Pujadas Dietista-nutricionista

Post réalisé par Mireia Bosch Pujadas                           
Mireia est une diététicienne-nutritionniste de l'Université Ramon Llull, elle possède une formation scientifique en biotechnologie. Elle se passionne également pour l'écosystème innovant et entrepreneurial de la ville de Barcelone.

Ses passe-temps? Cuisiner des recettes saines, jouer du piano et faire de longues promenades en bonne compagnie.

  

Publié le 07/08/2019 pour Margaux Pierres News nutrition 0 118

Laisser un commentaireRépondre

Rechercher

Catégories du blog

Derniers Commentaires

Related articles

Club Smartfooding 30 jours gratuits 1xClub Smartfooding 30... 0,00 €

No products

À définir Transport
0,00 € Montant total
vous économisez 0,00 €

Je termine ma commande