Régime végétarien ou vegan, un danger pour nos enfants ? (1ère Partie)

Régime végétarien ou vegan, un danger pour nos enfants ? (1ère Partie)

Le végétarisme et le veganisme (ou végétalisme) sont des régimes alimentaires excluant en partie ou en totalité les produits d’origine animale. En France, de plus en plus de parents font le choix d’inclure leurs enfants dans cette démarche , que ce soit pour des raisons nutritionnelles, écologiques ou encore éthiques.

La croissance de l’enfant nécessite des apports nutritionnels particuliers qui évoluent en fonction de l’âge. S’il ne sont pas respectés, cela peut avoir de lourdes conséquences sur sa santé. De ce fait, dans le cadre d’un régime vegan ou végétarien, l’élimination d’une ou plusieurs catégories d’aliments chez l’enfant en pleine croissance est-elle envisageable ?

Des besoins nutritionnels spécifiques pour la croissance de l'enfant

L’alimentation joue un rôle clé dans les premières années de vie de l’enfant, car elle contribue à sa croissance, et la prévention de certaines maladies. Pour fonctionner, l’organisme de l’enfant nécessite des nutriments essentiels en quantité suffisante pour le maintien d’une croissance normale. Ces besoins évoluent tout au long de sa croissance, jusqu’à l’âge adulte.

Voici quelques exemples de ces nutriments indispensables :

Les protéines : ce sont des éléments indispensables à la structure et au fonctionnement de l’organisme. Elles sont présentent dans les aliments d’origine animale (viande, poisson, œufs, lait et dérivés) et d’origine végétale (lentilles, riz et cacahuète, etc.).

Les glucides et les graisses : ils sont la principale source d’énergie de l’organisme. Les graisses sont également utilisées comme “matériau” pour les cellules, et différents tissus (nerveux, conjonctif,...)

__

__

En cas de carence nutritionnelle, les conséquences peuvent être plus ou moins sévères. Comme nous venons de le voir, chaque nutriment occupe une ou plusieurs fonctions dans l’organisme. Il est facile d’en déduire l’impact qu’aurait un apport insuffisant.

Cet impact est d’autant plus important chez l’enfant que chez l’adulte qu’à partir de la naissance, un grand nombre de fonctions (cérébrales, reproductive,...) et de structures (osseuses, nerveuses, musculaire, …) finissent de se mettre en place.

Article réalisé par Emma & Pierrick

Emma est passionnée par le sport et l'alimentation depuis quelques années. C'est pour cette raison qu'elle a choisi d'en faire son métier.

Pierrick Nourrit un grand intérêt pour le domaine de l'alimentation, c'est avec plaisir qu'il partage ses connaissances tout en les enrichissant chaque jour.

Publié le 20/07/2020 pour Camille News nutrition 0 253

Laisser un commentaireRépondre

No products

À définir Transport
0,00 € Montant total
vous économisez 0,00 €

Je termine ma commande