Mafé sénégalais, version classique et version vegan

Mafé sénégalais, version classique et version vegan

La cuisine permet de voyager, sans bouger de chez nous ! Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir un plat typique du Sénégal : le Mafé ! Traditionnellement, cette recette est préparée à partir de poulet, de concentré de tomate, de beurre de cacahuètes, de piment et de légumes. Cette recette est très facile à adapter au régime vegan, en remplaçant simplement le poulet par de la protéine de soja déshydratée qui s'accommode particulièrement dans les plats en sauce. Toute la famille se régalera à coup sûr ! 

Cette recette pour 4 personnes est : 

  • Sans lait & sans lactose
  • sans œuf
  • sans gluten
  • version vegan

Ingrédients

Préparation

  1. Coupez les blancs de poulet en morceau. Pour la version vegan, réhydratez les protéines de soja pendant 20 minutes dans de l'eau bouillante agrémentée d'un bouillon de légumes. 
  2. Epluchez les légumes et détaillez-les en morceaux grossièrement coupés. Emincez également les oignons et l'ail en petits morceaux. 
  3. Dans une sauteuse, faites revenir les oignons et l'ail dans un peu d'huile d'olive.
  4. Quand ils commencent à colorer, ajoutez le concentré de tomate dilué dans 50 cl d'eau. Laissez mijoter quelques minutes. 
  5. Ajoutez le beurre de cacahuète avec à nouveau 50 cl d'eau. 
  6. Assaisonnez la sauce en ajoutant le piment (facultatif) et le gingembre.
  7. Ajoutez tous les légumes et le poulet ou la protéine de soja égouttée. Couvrez et laissez mijoter au moins 1h à feu moyen. 
  8. Quand les légumes sont bien tendres, votre Mafé est prêt.

Le Mafé est traditionnellement servi avec du riz ou de la semoule. Vous pouvez ajouter quelques cacahuètes concassées ou entières sur le dessus de votre plat pour ajouter du croquant. 

Bon appétit ! 

Camille de Smartfooding

Camille de Smartfooding Nutritionniste de formation, spécialisée dans la nutrition sportive, j'aime la convivialité et la créativité que je retrouve dans la cuisine. A mes yeux, la santé passe tout aussi bien par l’alimentation, que par le sport. Plus qu'un métier, j'en ai fait mes deux passions.

Commentaires

Ajoutez votre commentaire

Articles associés